Colloque - « Jean-Marie Apostolidès : vivre, écrire, penser les révolutions morales, d'hier à demain »

International  Culture, sciences et société 

23/05/22  13h30 25/05/22  17h30
 MISHA - Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme Alsace - 5 allée du Général Rouvillois - 67083 Strasbourg
 Institut Thématique Interdisciplinaire Lethica

Colloque international intitulé « Jean-Marie Apostolidès : vivre, écrire, penser les révolutions morales, d'hier à demain » aura lieu du 23 au 25 mai à la Maison interuniversitaire des sciences de l'Homme - Strasbourg (Misha).

L’entrée pour aborder son oeuvre dans le cadre de Lethica est la thématique des «révolutions morales», puisque M. Apostolidès s’est intéressé aux mutations majeures de la sensibilité occidentale, explorées sur plusieurs générations (voir notamment Héroïsme et victimisation, 2003).

Ce colloque-hommage sera l’occasion d’explorer en profondeur l’œuvre critique, mais également l’œuvre dramaturgique et narrative de Jean-Marie Apostolidès, auteur de plusieurs pièces publiées (La Nauf des fous,  1982 ; Sade in the Abyss, 2003 ; Il faut construire l’hacienda, 2006 ; Trois solitudes : Sade, Marie Lafarge, Josepha Menendez, 2011), d’un important récit autobiographique (L’Audience, 2001, entièrement refondu et augmenté en 2008), d’une série d’entretiens et d’un film réalisé avec Bertrand Renaudineau et Michel Mazeron (Buvons, buvons et moquons-nous du reste, 2011)ainsi que de romans graphiques (Konoshiko, 2012 ; Les Robots aussi croient à l’amour fou, 2017) rédigés à partir d’une sélection de dessins de Luc Giard.

En s’intéressant à deux principales « révolutions de la sensibilité » qui auraient entraîné, à la fin du XVIe et à la fin du XXe siècle, « une mutation des valeurs, des comportements et des mœurs », Jean-Marie Apostolidès énonce, dès l’incipit de son essai Héroïsme et victimisation, une histoire de la sensibilité, un diagnostic, une notion, et un programme de recherche. Le constat d’une mutation soudaine et rapide de la sensibilité contemporaine, de plus en plus encline à privilégier une logique victimaire dans les relations humaines, engage en effet une réflexion historique et anthropologique sur la dialectique entre la « culture de l’héroïsme » (héritée des sources romaines et barbares de la civilisation occidentale) et la « culture de la victimisation » (héritée de ses racines judéo-chrétiennes) qui régit depuis longtemps nos structures sociales. Il s’agit dès lors de comprendre, d’une part, la mutation de la sensibilité qui a accompagné l’avènement de l’époque moderne, aux XVIe et XVIIe siècles, et d’autre part celle qui fit suite à la révolte contre le patriarcat menée en 1968 par les baby-boomers, qui donna alors naissance à une conception nouvelle, fraternelle et multiculturelle, de nos sociétés postmodernes et postcoloniales.

Intervenants confirmés : Jean-Marie Apostolidès (Stanford University) Benito Barja (Sorbonne Université) Sandrine Berrégard (Université de Strasbourg) Jérôme Cabot (INU Champollion, Albi) Audrey Calefas-Strébelle (Stanford University) Joëlle Chambon (Université Paul-Valéry, Montpellier) Ninon Chavoz (Université de Strasbourg) Jean-Pierre Dupuy (Stanford University) Cosana Eram (University of the Pacific) Corinne Grenouillet (Université de Strasbourg) Caroline Julliot (Université du Mans) Jean Lagoutte (Maître de Conférences honoraire à l'I.U.T. de Tours) Aggée Lomo (Université de Strasbourg) Anthony Mangeon (Université de Strasbourg) Bertrand Marquer (Université de Strasbourg) Rocío Munguia (Université de Strasbourg) Lionel Navarro (Coorganisateur du festival « Texte en cours », Montpellier) Benoît Peeters (Écrivain et scénariste) Hervé Picherit (University of Texas) (à confirmer) Bertrand Renaudineau (Réalisateur) Bianca Romaniuc-Boularand (University of Rhodes Island) Franck Salaün (Université Paul-Valéry, Montpellier) Sylvano Santini (Université du Québec à Montréal) Anthony Saudrais (Université de Rouen) Thomas Sertillanges (Président du festival Edmond Rostand) Chloé Summers Edmondson (Stanford University) Rob Swigart (San José State University) Jennifer Tamas (Rutgers University).

Anthony Mangeon (UR 1337), Ninon Chavoz (Configurations littéraires, UR 1337), Aggée Célestin Lomo Myazhiom (DynamE, UMR 7367).

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Logo France 2030
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Udice
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur